28 août 2008

JEUDI 28 AOUT

Bonjour!!!

Nous vous écrivons aujourd'hui après une journée palpitante et pleine de rebondissement!!! Figurez-vous que, ce matin, lorsque nous sommes sortis de nos tentes, nous avons remarqué que la voiture avait disparu. Nous avons posé des questions aux animateurs lorsque Anne est arrivée avec son portable à la main. Elle venait de recevoir un message. Un message vocal dans lequel une personne parlait et disait qu'elle venait de kidnapper Homer Sympson!!!

Nous avons donc essayé de résoudre cette égnime en nous baladant dans le camp et dans la ville à la recherche d'indices que le malfaiteur avait laissé derrière lui. Nous voilà partis dans une course folle. Heureusement, il a encore fait très beau et très chaud aujourd'hui, la pluie n'est donc pas venue entraver notre investigation et nous avons pu nous balader dans la bonne humeur.

Après une matinée de recherche nous avons retrouvé la voiture du camp mais...toujours pas de traces d'Homer!!! Nous avons donc fait une pause et nous sommes allé manger notre pique-nique dans un petit coin de verdure tout proche du camping.

Après le repas, Cédric et Quentin sont venus nous rendre visite. Nous leur avons expliquer notre histoire et nous leur avons montré les indices que nous avions recueillis mais il n'ont pas pu nous aider. Nous sommes donc repartis ce tantôt ganbader en ville pour retrouver Homer.

Il est maintenant 18h, et...nous avons tous les éléments nous permettant de retrouver Homer. Ce n'est désormais plus qu'une question de temps. Mais avant de faire quoi que ce soit...nous avons tous mérités de nous désaltérer un peu. Nous sommes donc tous allés au lac de saint philbert pour une petite heure de baignade...et ça fait du bien!!!

Voilà pour aujourd'hui, demain midi nous vous raconterons la suite de cette aventure intrigante avec Homer Sympson et notre dernière nuit au camp avant de vous revoir à Challans.

A demain

Posté par centre2008 à 21:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur JEUDI 28 AOUT Bonjour!!! Nous vous écrivons

Nouveau commentaire